Les 3 meilleures bibliothèques pour le chercheur en droit européen

Si pour vous été rime avec recherche et donc bibliothèque voici une petite playliste.

  1. Sa BU

Eh oui, c’est une évidence qui va sans doute mieux en la disant, la meilleure bibliothèque est celle que l’on a à portée de la main ou de souris. Dans toutes les universités que j’ai fréquentées j’ai toujours  trouvé dans ma BU un personnel dévoué pour aider les chercheurs à faire leurs recherches, voire même les former, commander les ouvrages importants, les informer des nouveautés, faciliter les prêts interbibliohtèques. Enfin c’est à travers le portail de nos bibliothèques que nous pouvons accéder à ces fameuses et précieuses bases de données juridiques qui nous facilitent tant nos recherches. Bref, le premier commandement de tout chercheur en droit devrait être: Toujours ta BU de ta présence tu honnoreras et avec les bibliothécaires tu t’entenderas. Cela vaut en priorité pour les doctorants pour lesquels la BU est un lieu de socialisation avec les autres étudiants notamment les autres doctorants. Bref un incontournable.

     2. La BU de la CJUE

Là aussi, un incontournable avec ses 1300 revues juridiques nationales et ses ouvrages en toutes les langues. Un lieu de sérénité propice au recueillement, avec sa lumière feutrée (cf. photo ci-dessus). On regrettera seulement que les bases de données juridiques ne soient pas accessibles aux visiteurs, en raison des accords m’a t-on dit négociés avec les éditeurs juridiques. Dommage l’occasion aurait été bonne, dans cet espace situé au coeur du bâtiment de la CJUE à Luxembourg de pouvoir enfin accéder à l’ensemble de ces bases si nationalement compartimentées au grand désespoir du comparatiste et de l’européaniste. Les chercheurs en droit devront remplir un formulaire au préalable afin de pouvoir visiter cette bibliothèque qui n’admet pas les étudiants n’ayant pas terminé leurs études universitaires.

    3. La bibliothèque de la Cour Internationale de Justice

Je dois à Flavien Mariatte, référendaire à la CJUE la découverte des innombrables ressources en ligne de la CIJ dont le catalogue en ligne est une véritable mine d’or. Pour faire une recherche bibliographique un petit détour dans ce catalogue sera un gain de temps non négligeable pour le chercheur en droit européen.

Pour les plus parisiens d’entre vous j’ajouterai aussi deux bibliothèques prisées par les chercheurs en droit:

  • La traditionnelle bibliothèque de CUJAS, centre CADIST pour le droit ( si vous ne savez pas ce que cela veut dire demandez à votre bibliothécaire favori), bibliothèque incontournable pour tous les candidats au concours d’agrégation. Elle est considérée comme la première bibliothèque de droit français et francophone en Europe dixit son site internet.  Elle présente toujours l’avantage d’être ouverte à tout enseignant chercheur en droit qui grâce à une inscription pluriannuelle pourra plonger avec délices dans les magasins pour aller chercher de précieux ouvrages ou travailler au calme dans la salle des professeurs. C’est aussi le lieu pour accéder à certaines bases de données juridiques notamment étrangères. Pensez à prendre un cable ethernet car l’accès wifi par eduroam ou eduspot n’est pas possible et le nombre de postes informatiques est insuffisant au regard de la fréquentation de ce site.
  • la moderne bibliothèque BNF François Mitterrand.

N’hésitez pas à laisser vos commentaires sur votre pratique des bibliothèques…

En prime et pour ceux que les belles bibliothèques intéressent et qui veulent un peu voyager cliquez ici.

2 réflexions sur “Les 3 meilleures bibliothèques pour le chercheur en droit européen

  1. En ce qui concerne la bibliothèque de la Cour de justice, on pourra également regretter l’accès limité, depuis peu, à seulement 30 jours par an. Au regard de la quantité et de la qualité des ressources disponibles, cette restriction est vraiment regrettable.

    Aimé par 1 personne

    1. Oui cette limitation est très frustrante d’autant plus qu’il semblait possible d’imaginer un système moins pénalisant s’il s’agissait d’éviter une trop grande affluence dans cette merveilleuse bibliothèque.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s