Relancer l’Union économique et monétaire, relancer la Revue de l’euro, par Frédéric Allemand

Après dix-sept ans de suspension, la revue ECU/EURO reparaît sous un format éditorial enrichi et ouvert pour nourrir et éclairer, de façon critique et constructive, le débat sur le bon fonctionnement et l’achèvement de l’Union économique et monétaire. Pour marquer sa relance, la revue change de titre pour devenir la Revue de l’euro. Fidèle à sa tradition d’une analyse en temps réel du processus d’intégration économique et monétaire européen, la revue consacre son nouveau numéro 51 à l’avenir de l’UEM, répondant en cela à l’invitation lancée par la Commission dans son papier de réflexion sur l’UEM. Elle réunit trente contributions, dont une sélection de quatorze articles majeurs parus entre 1987 et 2000, douze nouveaux articles rédigés par des auteurs reconnus, un extrait d’un document de référence et une liste de références bibliographiques récentes sur l’UEM. Il s’ouvre par le double éditorial de Frédéric Allemand, nouveau rédacteur en chef de la revue, et de Pierre Guimbretière, fondateur et rédacteur en chef de la revue de 1987 à 2000. La revue et l’ensemble de ces contenus sont proposés en accès libre sur la plateforme éditoriale collaborative RESuME : https://resume.uni.lu/publications/revue-ecu-euro

De 1987 à 2000, la revue ECU/EURO a accompagné le processus d’intégration économique et monétaire européen. La revue a commenté en direct la négociation puis l’établissement de l’Union économique et monétaire, en mobilisant universitaires, experts, fonctionnaires, tous spécialistes des différents aspects de l’UEM: juridiques, économiques, politiques, historiques. Souvent les auteurs ont perçu bien avant les autres les fragilités ainsi que les opportunités des dispositifs monétaires, économiques et financiers en discussion ou adoptés. En 2000, la revue s’arrête avec la publication d’un numéro 50 hors-série sur La Banque centrale européenne. Il se compose exclusivement de contributions rédigées par les membres de la nouvelle institution monétaire européenne. Au final, ce sont 50 numéros qui ont été publiés à un rythme trimestriel sur 14 ans, soit près de 500 contributions.

L’année 2017 est l’année de célébration des 60 ans de la signature des traités de Rome, des 25 ans de la signature du traité de Maastricht, mais aussi des 30 ans de création de la revue. Cette année est aussi celle d’une nouvelle ambition pour l’Europe. À la suite du Livre blanc sur l’Avenir de l’Europe, la Commission a multiplié la présentation de documents de réflexion: sur la maîtrise de la mondialisation, sur la dimension sociale de l’Union, sur l’approfondissement de l’UEM, sur l’avenir de la défense européenne et, dernièrement, sur les finances publiques de l’Union. Paradoxalement, plus aucune revue scientifique ne traite spécifiquement de l’UEM, alors que ce sujet est central pour l’avenir de l’Union, des opérateurs économiques et des citoyens européens.

Après dix-sept ans de suspension, la Revue de l’euro souhaite renouer avec son ambition initiale : accompagner le processus d’intégration économique et monétaire européen et contribuer activement au débat sur l’UEM. La revue entend être le lieu et le support d’une réflexion interdisciplinaire critique et constructive du fonctionnement de la zone euro, en couvrant l’ensemble de ses dimensions : l’union économique, l’union monétaire, la politique de change et les relations internationales, la politique prudentielle, l’union bancaire, l’union des marchés de capitaux, la dimension sociale, la gouvernance institutionnelle.

La revue a vocation à accueillir des contributions en français ou en anglais de la communauté académique mais aussi des représentants et experts des institutions intéressées par l’UEM : les banques centrales, les directions du Trésor, les autorités de régulation, les associations professionnelles, … Les contributions seront soumises à un processus d’évaluation par les pairs doublement anonyme.

La revue paraîtra à un rythme semestriel, chaque numéro s’intéressera à un thème spécifique. Chaque numéro comprendra systématique une recension de publications récentes sur l’UEM, ainsi que l’extrait d’un document de référence. En complément de la publication d’articles originaux, la revue procédera à la réédition progressive et selon un format enrichi de l’ensemble des articles publiés entre 1987 et 2000, soit près d’un demi-millier de contributions.

Conformément à l’objectif de la revue de favoriser un débat large et ouvert, l’ensemble des contenus de la revue sont proposés en accès libre sur la plateforme d’édition collaborative resume.uni.lu, à l’adresse suivante : https://resume.uni.lu/publications/revue-ecu-euro

L’ensemble des auteurs ou institutions intéressés par la revue et désireux d’y contribuer ou d’être tenus régulièrement informés des dernières parutions sont invités à contacter Frédéric Allemand pour de plus amples informations : frederic.allemand@uni.lu

Informations éditoriales

Revue de l’euro, anciennement Revue ECU/EURO (1987-2000)
ISSN : 1372-5270
Date de 1ère parution : 1987
Dernier numéro paru : numéro 51 : Relancer l’UEM
Disponible sur : https://resume.uni.lu/publications/revue-ecu-euro
Rédacteur en chef : Frédéric Allemand

Contact

Frédéric Allemand / Revue de l’euro
Université du Luxembourg
Maison des Sciences humaines / Campus Belval
11 porte des Sciences
L-4366 Esch-sur-Alzette

Frédéric Allemand is currently the principal investigator of the RESuME Project. He is a graduate of SciencesPo Paris, and holder of a DEA postgraduate degree in EU Law. He specialises in EU institutional law and economic governance law. Before joing the University of Luxembourg in 2016, Frederic worked for 5 years as researcher then as coordinator of the European Integration Studies Department at the Centre Virtuel de la Connaissance sur l’Europe. He also worked in the ECB’s legal department, in the French Secretariat-General for European Affairs (attached to the office of the Prime Minister), in the French Senate and for several European and French think tanks. Frédéric is also an associate researcher at the Geostrategy Centre of the École Normale Supérieure in Paris. He lectures on European affairs for Master’s programmes at Sciences Po, ENA and HEC. He wrote more than fifty scholarly publications mainly on the Economic and Monetary Union. He recently published Gouverner la zone euro après la crise : l’exigence d’intégration, a book co-written with Mathieu Bion, Chief Editor of European News Agency Agence Europe, and Jean-Luc Sauron, State Councillor and associate professor of EU Law at the University Paris-Dauphine.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s