Le principe de précaution en droit de l’Union européenne par Alessandra Donati

Le principe de précaution en droit de l’Union européenne, Bruylant, 2021.

Nous vivons dans une société de l’incertitude et du risque. Plus que jamais, l’avenir semble incertain ; les risques d’atteinte à l’environnement et à la santé publique se font de plus en plus importants à mesure que l’on prend conscience des effets induits par le changement climatique et la survenance, toujours plus fréquente, de crises environnementales et sanitaires. C’est dans ce cadre qu’il faut situer l’analyse du principe de précaution. Celuici entraîne un changement épistémologique dans la conduite à tenir face à un risque. L’application de ce principe amène les décideurs à ne plus attendre de disposer d’une connaissance scientifique certaine, mais à agir en présence d’un risque seulement incertain. En dépit de son importance, le principe de précaution reste en droit de l’Union européenne un principe fortement controversé dont la signification et les effets ne sont pas conçus de manière univoque.

Dans ce contexte, en reconnaissant la nature flexible et complexe du principe de précaution en droit de l’Union européenne, le présent ouvrage a pour objectif de fournir une interprétation polycentrique de ce principe basée sur la diversité plutôt que sur l’uniformité. Cette interprétation est ancrée dans la construction du réseau conceptuel du principe de précaution. Ceci permet d’identifier la unitas multiplex parmi les différentes définitions et applications de ce principe. L’interprétation polycentrique du principe de précaution peut être construite à partir de deux concepts : l’anticipation et l’action représentant les deux nœuds principaux de son réseau. Ces noeuds ne sont pas isolés, mais ils sont reliés par des liens à d’autres noeuds qui constituent les macroconcepts permettant d’identifier et d’appliquer le principe de précaution en droit de l’Union européenne. C’est à l’analyse de ces nœuds et liens que le présent ouvrage est consacré.

Tout au long de cette étude, les exposés théoriques sont étoffés de plusieurs exemples concrets et schémas de raisonnement permettant tant à un public académique qu’aux praticiens de saisir l’essence du principe de précaution en droit de l’Union européenne.

Alessandra Donati est docteur en droit de l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne et avocat en Italie et en France. Elle est actuellement Senior Research Fellow à l’Institut Max Planck de Luxembourg et Lecturer à SciencesPo (Nancy).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.