L’expérience d’un référendaire à la CJUE, interview Flavien Mariatte, part. 2

Dans cette seconde partie d’interview Flavien Mariatte évoque ce qui fait un bon référendaire,  les difficultés auxquelles un référendaire peut être confronté, sa plus grande fierté en tant que référendaire, quelques conseils pour les chercheurs et ses blogs préférés.

Revoir la première partie de l’interview sur la fonction de référendaire à la CJUE:

Diplômé de l’IEP Strasbourg, titulaire du DEA de droit public et ancien élève du DEA de Droit de l’Union de l’Université de Strasbourg, F. Mariatte est aujourd’hui fonctionnaire de l’Union européenne, affecté à la Direction générale de la bibliothèque, recherche et documentation de la Cour de justice de l’Union européenne, où il a accompli l’essentiel de sa carrière. Il  y a notamment exercé les fonctions d’administrateur au sein de cette direction, de lecteur d’arrêts près le Tribunal de l’Union européenne, puis de référendaire auprès de l’avocat général Pedro Cruz Villalón. Il est actuellement détaché en qualité de référendaire dans le cabinet du juge grec de la Cour, M. Michail Vilaras. Ancien collaborateur de la Revue Europe, de la Revue Concurrences et du bulletin e-Competitions, il est l’auteur de nombre d’articles et notes et co-auteurs de deux manuels de droit du contentieux de l’Union publiés dans la collection Lamy Axe Droit.

419vmgyqtnl-_sx339_bo1204203200_41likza05pl-_sx343_bo1204203200_

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s