L’impact des relations helvético-européennes sur la formation des juristes suisses, interview d’Ilaria Pretelli, part.3

Dans cette troisième partie de l’interview, Ilaria Pretelli, collaboratrice scientifique à l’Institut suisse de droit comparé à Lausanne, nous délivre une vision personnelle de l’impact des relations helvético-européennes sur la formation des juristes suisses. Elle y souligne l’importance de s’ouvrir au contenu du droit étranger qui passe par la connaissance des langues.

Pour revoir les autres parties de l’interview:

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s