Retour d’expériences sur European Journal of Legal Studies, interview Elias Deutscher part. 1

Dans cette interview Elias Deutscher nous explique les principaux objectifs et le fonctionnement de la revue en Open Access European Journal of Legal Studies.

Comment est née l’EJLS?

Le « European Journal of Legal Studies » (EJLS) est une revue académique en droit qui a été créée en 2007 par des chercheurs-doctorants en droit à l’Institut Universitaire Européen (IUE) de Florence. L’objectif de cette initiative était de créer une revue juridique en ligne et en accès libre, basée sur le processus d’évaluation par les pairs à double insu (« double-blind peer-review »). Dès ses débuts, l’EJLS s’est démarquée par son caractère pluridisciplinaire et multilinguistique. La revue couvre les quatre champs de recherche du département de droit de l’IUE, à savoir le droit international, le droit européen, le droit comparé et la philosophie du droit.

EJLS a deux objectifs principaux :

  • donner l’opportunité aux chercheurs à l’IUE de se familiariser avec le processus d’évaluation par les pairs (en anglais double blind peer review) et d’apprendre comment lire de façon critique un article académique et comment évaluer sa qualité. Ainsi, EJLS permet aux chercheurs en droit de l’IUE de découvrir le monde de la publication académique et d’acquérir des compétences-clé pour une carrière académique en droit.
  • créer une plateforme de publication axée surtout sur les jeunes chercheurs et sur des approches novatrices de recherche en droit. Afin de soutenir les jeunes chercheurs, nous faisons tout notre possible pour mettre notre processus d’évaluation par les pairs au service des auteurs qui soumettent un article. En effet, toutes les contributions, mêmes si elles ne sont pas acceptées, reçoivent des commentaires détaillés par deux chercheurs spécialistes de la matière qui rédigent un rapport d’évaluation. Tout au long du processus de publication, nous travaillons en continu avec tous les auteurs dont les articles sont acceptés pour améliorer leurs arguments, la structure des articles, leur méthodologie, et pour corriger des questions de style et de linguistique.

Quelle est la particularité de cette revue par rapport à d’autres revues en open access?

De mon point de vue, nous nous distinguons d’autres revues en libre accès par quatre aspects principaux.

Premièrement, le processus d’évaluation par les pairs est vraiment au cœur de notre fonctionnement. Tous les articles soumis sont rendus anonymes, lus de manière critique par deux doctorants spécialisés et tous les auteurs reçoivent des commentaires détaillés. La sélection des articles est exclusivement fondée sur les rapports d’évaluation de nos correcteurs, qui sont envoyés aux auteurs. Nos décisions sont donc très transparentes.

Deuxièmement, notre but principal est vraiment d’assurer un niveau de qualité maximum pour nos publications. Le processus d’évaluation par les pairs joue un rôle clé à cet égard. De plus, nous ne publions que deux numéros par an. Nous n’acceptons que dix à douze articles généraux par an. Cela représente un pourcentage très limité du nombre de papiers que nous recevons. Ceci nous permet d’être exigeants et critiques dans notre processus d’évaluation et de sélection des articles.

Troisièmement, l’efficacité et la vitesse de notre processus d’évaluation nous distinguent vraiment d’autres revues académiques en libre accès et en version papier. Normalement, nous nous engageons à fournir aux auteurs une réponse concernant les articles qu’ils proposent dans un délai de trois semaines. Grâce au travail bénévole et à la disponibilité des 40 chercheurs qui travaillent comme éditeurs internes pour l’EJLS, nous sommes beaucoup plus rapides que d’autres revues dans notre processus d’évaluation et de sélection des articles.

Quatrièmement, notre revue vise vraiment à promouvoir le travail des jeunes chercheurs et les approches novatrices dans la recherche en droit. Ces deux objectifs sont aussi au cœur de nos deux nouveaux projets phare. En effet, au printemps dernier nous avons lancé un nouvel appel à contributions en matière de recherche empirique juridique (en anglais empirical legal studies). Dans notre dernier numéro nous avons déjà publié un article très intéressant qui utilise la méthode empirique pour analyser la politisation des Cours constitutionnelles en Europe. Nous allons aussi publier d’autres articles dans ce nouveau champ de recherche dans nos prochains numéros. En outre, au-delà des contributions de chercheurs et de professeurs reconnus, nous publions aussi des contributions par de jeunes chercheurs. Depuis deux ans, nous avons une section appelée « New Voices » qui est spécialement dédiée à des essais critiques écrits par de jeunes chercheurs. Il y a quelques semaines, nous avons lancé notre prix « New Voices ». Ce prix s’élevant à 500 euros sera attribué à l’auteur du meilleur essai de cette année académique 2016-2017. Le lauréat sera annoncé sur notre site web, et tous les essais soumis et acceptés par notre processus d’évaluation seront publiés et auront une place de premier choix dans nos prochains deux numéros.

Le fonctionnement de votre revue est-il différent d’une revue papier? Comment est organisée et financée la revue?

Ce qui nous différencie le plus d’autres revues papier est que nous sommes entièrement indépendants des maisons d’édition. Nous n’avons aucun objectif lucratif. Effectivement, le fait que nous sommes une revue qui n’existe qu’en ligne nous permet de fonctionner avec un budget assez limité.

Notre revue est aussi complètement autogérée par les chercheurs doctorants de l’IUE. Toutes les décisions organisationnelles et éditoriales sont prises et votées par le comité éditorial d’EJLS. Nous bénéficions du soutien institutionnel, académique et financier du département de droit de l’IUE. Ainsi, nous utilisons les locaux de l’institut pour nos réunions et nous avons un conseil académique composé de quatre professeurs du département qui nous apportent leur expertise et leur conseil, notamment quant à l’orientation académique et stratégique de notre revue.

Quant à notre budget, nous sommes financés de deux manières : d’une part par des dons qui peuvent être faits sur notre site web, et d’autre part grâce au budget du département de droit de l’IUE, ce qui constitue la partie principale de notre financement. À cette occasion, je tiens à remercier le département de droit et notamment les professeurs qui font partie de notre conseil académique pour le soutien inconditionnel dont nous avons bénéficié ces dernières années

Pour en savoir plus:

eliasElias Deutscher a commencé ses études dans une filière de double-diplôme (Licence et Master) franco-allemand en matière de « Gouvernance européenne et internationale» à SciencesPo Lille et à l’Université de Münster. Pendant ce cursus, il a également suivi un programme de droit à distance de l’Université Lille 2. Ensuite, Elias a poursuivi ses études au Collège d’Europe à Bruges où il a obtenu un Master (LL.M.) en droit européen. Depuis 2014, Elias est doctorant en droit à l’Institut Universitaire Européen à Florence où il écrit une thèse sur le lien entre le droit de la concurrence et la démocratie. Depuis 2014, il est membre de l’équipe éditoriale de la revue juridique « European Journal of Legal Studies » (EJLS). Depuis un an, il assume le poste de rédacteur en chef d’EJLS.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s