L’articulation entre l’action du Conseil de l’Europe et celle de l’UE en matière de protection des données, Sophie Kwasny part.3

Dans cette troisième partie d’interview, Sophie Kwasny, nous explique quelle est la valeur ajoutée de la Convention 108 par rapport à la directive 95/46 et la valeur ajoutée de la modernisation de cette Convention 108 par rapport au Règlement Général de la Protection des Données personnelles de l’UE. Elle explique également l’impact du Brexit sur cette modernisation et conclu en rappelant pourquoi les spécialistes de l’Union européenne devraient plus s’intéresser à la Convention 108 et sa modernisation.

Pour aller plus loin:

Sophie Kwasny dirige l’Unité de protection des données du Conseil de l’Europe, organisation intergouvernementale fondée le 5 mai 1949 et basée à Strasbourg. Elle est responsable des travaux normatifs en matière de protection des données (en particulier l’exercice actuel de modernisation de la Convention phare du Conseil de l’Europe en la matière, la ‘Convention 108’) et de respect de la vie privée, notamment au regard des nouvelles technologies et de l’internet. Elle est diplômée en droit et travaille au Conseil de l’Europe depuis près de vingt ans, ayant traité de sujets aussi divers et variés que les réformes pénitentiaires, les assurances médicales et sociales, l’indépendance des systèmes judiciaires ou bien encore le droit de la nationalité.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s