L’actualité de la Politique de sécurité et de défense commune – La France et l’Allemagne face à la relance de la PSDC après le Brexit : Le retour du moteur franco-allemand ? Par Delphine Deschaux-Dutard

La deuxième contribution publiée dans le cadre de notre Projet sur l’Actualité de la défense européenne est celle de Madame Delphine Deschaux-Dutard, Maître de conférences en science politique à l’Université de Grenoble – Alpes sur « La France et l’Allemagne face à la relance de la PSDC après le Brexit : Le retour du moteur franco-allemand ? ».

Lors de ces vœux pour l’année 2018, le Président de la République Emmanuel Macron a indiqué qu’il « continuerai[t] à travailler avec chacun de nos partenaires européens et tout particulièrement avec l’Allemagne. Ce colloque intime avec nos amis allemands est la condition nécessaire à toute avancée européenne ; elle n’exclut pas le dialogue avec tous nos autres partenaires mais elle est ce par quoi tout commence. [Il a] besoin que nous allions plus loin sur ce plan-là aussi et que nous rompions avec les habitudes passées, que nous retrouvions ce goût en commun d’un avenir dont nous décidons pour nous-mêmes ». Comment alors ne pas s’interroger sur le rôle que pourrait jouer ce couple franco-allemand dans le cadre de la Politique de sécurité et défense commune ?

Cet article est l’occasion de démontrer que le couple franco-allemand se présente comme le moteur de cette relance de la défense européenne en multipliant les initiatives bilatérales en vue de les européaniser et de rendre la PSDC plus effective. Un tel bilan ne peut se dresser sans avoir au préalable rappelé que ce rôle de moteur n’est pas nouveau et provient d’un lien historique fort entre le couple franco-allemand et la défense européenne.

***

Delphine Deschaux-Dutard est maître de conférences en science politique à l’Université de Grenoble Alpes (France). Elle est docteur en science politique de Sciences Po Grenoble (2008) et ancienne auditrice jeune de l’IHEDN (Cycle IHEDN-Jeunes 2006). Ses recherches portent sur la sécurité européenne et transatlantique, les relations internationales, le contrôle parlementaire de l’usage de la force et la coopération militaire franco-allemande et plus récemment la cybersécurité au sein de l’UE et de l’OTAN, Ses recherches l’ont amenée à réaliser plusieurs séjours académiques à Berlin au Sozialwissenschaftliches Institut des Bundeswehr et au Centre March Bloch. Elle enseigne les relations internationales, la sécurité internationale et européenne, les négociations internationales et la science politique à Grenoble, Paris (ILERI, Ecole de Guerre) et Vilnius. Elle est également responsable du parcours de master 2 « Sécurité internationale et défense » en enseignement à distance de l’Université de Grenoble Alpes, et représente l’université de Grenoble Alpes au sein du trinôme académique Dauphiné-Savoie. Ses publications récentes portent sur la politique européenne de défense, la sécurité internationale et les puissances émergentes.

Pour aller plus loin:

  • Quelques articles du même auteur sur le sujet:
– « La politique européenne de sécurité et de défense et les parlements nationaux : une comparaison franco-allemande », RMCUE, n° 536, mars 2010, pp. 179-183.
– « L’Allemagne  et  la  lutte  contre  la  piraterie  maritime »,  in  C.  CHEVALLIER-GOVERS, C. SCHNEIDER (dir.), L’Europe et la lutte contre la piraterie maritime, Paris, Pedone, 2015.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.