Point d’étape sur l’Open data de la recherche en SHS

Ce guide des bonnes pratiques éthiques et juridiques a le mérite de faire le point sur un ensemble de questions relatives à l’ouverture et la réutilisation des données de la recherche en Sciences humaines et sociales. A ce titre, il constitue une saine lecture pour chaque enseignant chercheur français ou toute personne s’intéressant à la question de l’Open data, voir du Fair Data.

Si cet ouvrage est disponible en version papier, il est aussi possible de le consulter en libre accès chaque contribution ayant été déposée dans HAL afin d’être en cohérence avec les bonnes pratiques que les auteurs prônent.

Voici ci-après son sommaire :

Chercheurs, quand je serai mort, qui prendra soin de ma page FB, GS, RG, CvHAL, Hypotheses.org ? David Aymonin

Editorial. Stéphane Pouyllau

Préface. Marie Masclet de Barbarin

Etat des lieux sur les bonnes pratiques éthiques et juridiques en matière de diffusion des données en SHS

Comment diffuser les données en SHS ? Réalisations et retours d’expérience

Les données sensibles de la recherche

L’évolution du droit en matière de numérique

Postface. Véronique Ginouvès, Isabelle Gras

Alors que la Loi République Numérique fête ces trois ans,  la parution de cet ouvrage est aussi l’occasion pour blogdroiteuropéen de rappeler les possibilités ouvertes par l’article 30 de cette loi qui permet aux auteurs notamment enseignants chercheurs de republier librement leurs articles publiés dans une revue un an après sa parution dans le domaine des Sciences Humaines, ( six mois dans le cadre des sciences, de la technique, et de la médecine.

Dans l’attente de résultats plus précis, le rapport d’étape 2017-2018 du comité de suivi de l’édition scientifique « Soutien à l’édition de revues scientifiques« , publié en février 2019 évoque dans sa page 2 « les premiers résultats portant sur un panel de 70 000 articles en SHS attestent un faible pourcentage de dépôt des articles dans HAL (inférieur à 10% en moyenne pour l’année 2017), le taux variant selon les disciplines. »

Il est vrai que les possibilités ouvertes par l’article 30 de la loi République Numérique sont encore largement méconnues.

Pour en savoir plus  :

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.